Dans ce nouvel épisode, je suis très honoré de recevoir Morgan Bour’Chis, le triple champion du monde d’apnée dans la discipline du poids constant sans palme.

En 2019, Morgan bat son propre record, et atteint la profondeur vertigineuse de 91 mètres en 3 minutes et 34 secondes.

En préparant cet épisode, je me suis pas rendu compte à quel point cette discipline était technique et précise.

J’ai préparé cet épisode en commençant par revoir « le Grand Bleu » de Luc Besson où s’affrontent Jacques Mayol et Enzo Molinari (Enzo Maiorca).

Ce film a été un tournant pour la discipline de l’apnée, il a permis de mettre en lumière ce sport, et de le présenter au grand public.

Ancien nageur et basketteur, Morgan commence l’apnée à 21 ans, en 1999. Dès 2008, en championnat de France, il obtient en 2008 une médaille d’or.

Il sera champion du monde à 3 reprises :

  • 2008 : Champion du monde en équipe
  • 2011 : Champion du monde dans la discipline du poids constants sans palme à 89 mètres
  • 2019 : Champion du monde dans la discipline du poids constants sans palme à 91 mètres

Tout au long de cet épisode, Morgan Bour’Chis nous décrit cette discipline :

  • Les règles du championnat du monde
  • Les limites physiologiques que le corps humain impose
  • Les règles de sécurité
  • Les différents types d’apnée : le poids constant sans palme, le poids constant avec palme, l’apnée dynamique, l’apnée statique, et revient sur le « Grand Bleu », où tout n’est pas totalement authentique.

Dans une seconde partie, nous détaillons la descente, et je vous avoue que c’est la partie que j’ai préférée.

Il y a quasiment une routine de descente. Dans un premier temps, lors de la descente, l’apnéiste doit lutter contre la poussée d’Archimède, il effectue environ 7 grandes brasses, pour s’extraire de la surface.

Arrivée à 30-35 mètres, cette poussée devient inexistante et le corps d’enfonce dans les profondeurs à une vitesse d’environ 1,2 – 1,5 mètre par seconde. Une décompression est nécessaire tous les 10 mètres.
Il plonge en suivant un guide (une corde tendue avec un plomb), qu’il n’a pas le droit de toucher.

Une fois en bas, à la profondeur voulue et atteinte, l’apnéiste récupère une plaquette où est indiqué la profondeur et qui fera office de témoin pour prouver la descente.

La remontée est bien plus compliquée. La discipline de Morgan est sans palme. Il doit remonter des 91 mètres, en brasse, en consommant énormément d’énergie. Les derniers mètres sont épuisants.

Plus généralement, Morgan nous explique parfaitement bien ces différentes phases, l’ivresse des profondeurs, la préparation technique et physiologique qu’impose ce sport.

Il faut une condition physique parfaite. Une hygiène de vie, et un entrainement quotidien. Ces sportifs de très haut niveau comme Morgan ont des capacités pulmonaires hors du commun. Alors qu’un être humain classique a une capacité dans ses poumons de 3 ou 4 litres, Morgan a 11 litres !

Lors de la descente, ses poumons se compressent pour avoir la taille d’un poignet, son rythme cardiaque peut descendre en dessous de 40 pulsations par minute.

C’est passionnant !

Nous évoquons également les dangers de ce sport. En vouloir battre des records, c’est extrêmement dangereux, car il ne faut pas l’oublier, descendre à 91 mètres,  c’est aussi devoir remonter ces 91 mètres, donc dans son cas, 182 mètres. Il y a eu des morts.

J’ai vraiment apprécié cet épisode, la technicité qui est formidablement expliquée par Morgan.

Dans cet épisode, nous citons Philippe Croizon, que j’ai rencontré dans l’épisode 15 et que je vous conseille fortement.

Bonne écoute 😊

PS : N’oubliez pas de vous abonner pour être alerté dès qu’un nouvel épisode est en ligne. Il suffit de cliquer sur « S’abonner », dans votre application de podcast préférée.Enfin, si vous avez apprécié cet épisode, merci de le dire avec des étoiles (5/5) pour ceux qui sont sur Mac / iPhone / iPad (Apple Podcast)

Je vous propose la video incroyable où Morgan Bourc’his a été sacré champion du monde d’apnée en poids constant sans palmes

https://youtu.be/au-Yr6Smks8

Comments (1)
  1. Superbe entretien. Merci d’avoir pris le temps de parler de ce sport et d’avoir laisser Morgan avec sa pédagogie s’exprimer sans restriction de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench