Ecoutez ce podcast sur votre plateforme préférée…

iTunes Spotify Deezer Google Play

Qui est Philippe Bloch ?

Diplômé de l’ESSEC, il est le fondateur de Columbus Café mais aussi écrivain, conférencier et investisseur. Il a également été journaliste pendant 14 ans sur BFM radio puis BFM TV.
Philippe Bloch est l’auteur de nombreux ouvrages de référence tels que : « Bienheureux les fêlés » (Mars 2003), qui relate l’histoire mouvementée de Columbus Café, « Ne me dites plus jamais bon courage ! » (octobre 2013), « Tout va mal, je vais bien » (Octobre 2015), « Startup Academy » (Septembre 2018).
Son premier livre « Service compris » devient un best-seller et se vend à plus de 500 000 exemplaires. Philippe Bloch a beaucoup de succès.

Partie 1, son parcours

En premier lieu, Philippe Bloch a abordé plusieurs sujets intéressants et m’a retracé son parcours :

  • Après ses études, il passe 2 ans à New York en coopération auprès de l’Ambassade de France.
  • Son livre best-seller « Service Compris » sorti en février 1986
  • Ses premiers pas au Groupe Expansion Jean Boissonnat et Jean-Louis Servan-Schreiber, où il est pendant 3 ans éditeur du magazine L’expansion et d’autres journaux et produits du groupe.

Partie 2, l’écriture

Philippe Bloch attache une part importante à l’écriture. Comme évoqué précédemment, il est l’auteur de plusieurs livres et m’informe qu’il prend sa plume dès qu’il est énervé ou agacé.
Par exemple, l’entrepreneur s’indigne contre les habitudes de langage machinales ou inconscientes comme « bonne journée » ou « bon courage » (cf. « Ne me dites plus jamais bon courage ».
Puis il aborde ces différentes écritures et nous donne son point de vue sur la relation client ainsi que les manques en terme de service de la France par rapport aux autres pays.
Il évoque également l’optimisme (petit clin d’œil à Philippe Gabilliet (épisode 4 de ce podcast).

Partie 3, la création de Colombus Café

Notre conversation se poursuit par la création de Columbus Café. Il se promène à New York, sur Columbus Avenue et découvre un café de style Starbucks. Il a un réel coup de cœur pour le concept. Columbus Café voit le jour en 1994 en France. Il se souvient qu’à l’époque Starbucks Coffee était présent qu’en Californie. Columbus Café était le modèle dans cette nouvelle formule de café. De plus, Philippe Bloch évoque ses débuts…Columbus Café est donc présent à Paris mais aussi à Lille.
Puis, En 1995, ils se rendent compte que c’est un échec !
En 2000, Philippe Bloch et son associé, font entrer des investisseurs majoritaires au capital. Le 24 juin 2004, plus rien ne va en interne : lors d’un conseil d’administration, Philippe se fait virer !
Grâce ou à cause de cette sortie brutale, Philippe Bloch continuera d’écrire de nouveaux ouvrages et sera chroniqueur sur BFM pendant 14 ans avec « L’Entreprise BFM » et « Impact PME ».

Partie 4, sa rencontre avec Howard Schultz

Pour terminer sur le sujet, Philippe Bloch nous parle de sa rencontre avec Howard Schultz (chef d’entreprise américain et principal actionnaire de Starbucks), qui a voulu attaqué Columbus Café concernant la marque Frappuccino. Grande victoire pour Philippe Bloch qui a gagné les négociations !

Partie 5, analyse

Philippe nous donne son analyse sur :

  • Ses investissements dans des start-ups (clin d’œil à Shanty Biscuits Episode 1)
  • Les grands groupes bien moins réactifs que les start-ups,
  • Ses conférences et animations de conventions en France et en Europe (plus de 3500)
  • Sur l’entrepreneuriat

Partie 6, questions personnelles

Pour conclure, notre entretien s’achève par des questions plus personnelles concernant sa vie, son organisation, ses mentors.

Je vous souhaite une bonne écoute !

PS : N’hésitez-pas à vous abonner et à noter cet épisode 5/5.

Liens d’écoute :

Apple Podcast : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/la-combinaison/id1488165313

Spotify : https://open.spotify.com/show/14TjcQ12o09Mov0q5xsl2e

Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/675152

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench