Pour ce nouvel épisode, mon invité est Eric Léandri, fondateur de Qwant.
J’ai été accueilli au siège social de Qwant, le moteur de recherche français basé sur le respect de la vie privée.

Tout d’abord, Eric Léandri retrace son parcours scolaire et la genèse de Qwant. Alors que les GAFA commencent à dominer le marché numérique, cet ingénieur en télécom de formation prend conscience que la vie privée et le respect des données personnelles sont bafouées. C’est pourquoi il fonde en 2013, le premier moteur de recherche destiné au grand public qui respecte donc la vie privée et l’impartialité des résultats.

Pour commencer notre interview, voici les points que nous avons abordés dans un premier temps :

  • Les différentes étapes du projet Qwant jusqu’à son lancement en 2013
  • La définition d’un moteur de recherche et sa construction
  • La dissemblance entre Google et les autres moteurs de recherche
  • La diversification de Qwant avec la création de modules : Qwant Music, Qwant Junior, Qwant Maps, Qwant Lite puis Qwant Mail (futur projet)
  • Qwant à l’international
  • Qwant chez les géants de l’armement tels que Thales, Safran, le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) ou d’autres organismes : banques françaises, écoles…

Qwant en quelques questions

Ensuite, nous entrons plus en profondeur sur des aspects techniques du moteur de recherche, Qwant :

  • Le fonctionnement d’un moteur de recherche et des serveurs
  • Comment obtient-on des résultats quasi instantanés ?
  • Le fonctionnement des algorithmes et le système d’indexation
  • L’utilisation de l’intelligence artificielle dans le moteur de recherche Qwant

Eric Léandri poursuit en précisant que Qwant se développe comme les autres géants d’internet sur de la publicité type adwords, mais toujours avec le souci de respecter la vie privée, sans collecter les données.

Le respect de la vie privée, son cheval de bataille

Avant de terminer notre conversation, le fondateur nous détaille sa bataille pour le respect de la vie privée.
Eric Léandri précise également que la collecte des données personnelles n’est pas une mauvaise chose, si elle reste anonyme. Elle permet d’adapter vos goûts musicaux par exemple sur Spotify.
Par ailleurs, Qwant ne dépose pas de cookies et n’utilise aucun dispositif de traçage permettant d’aller chercher des publicités selon le profil des internautes. L’historique des recherches reste exclusivement stocké sur leurs propres appareils.
Pour pouvoir surfer en toute tranquillité, il faut plusieurs outils comme Qwant, mais aussi un navigateur comme Brave ou Firefox Quantum.

Puis, nous abordons les controverses que peut subir le moteur de recherche.

Questions personnelles

Enfin, je clos cette rencontre par des questions personnelles : Eric Léandri nous détaille son organisation, ses inspirations, ses mentors…

Je vous laisse découvrir ce nouvel épisode, qui vous permettra de comprendre tout simplement le monde du numérique mais aussi le métier d’Eric Léandri.

Alors, bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench