iTunes Spotify Deezer Google Play

Dans ce nouvel épisode, je reçois Claudie Haigneré, l’astronaute. Claudie est la première femme française et européenne, à être partie dans l’espace. Quel honneur de me retrouver dans la même pièce que cette grande dame qui allait si haut et si loin.

Médecin, astronaute, ministre, Claudie Haigneré a un bac + 19 !

Cet invité exceptionnel m’a fait l’honneur de passer 1h45 environ en ma compagnie, elle détaille son parcours et plus particulièrement :

  • Son enfance, son appétence pour les études, et sa curiosité
  • Son début de carrière comme médecin rhumatologue
  • La sélection en 1985, pour rentrer au CNES, et la parcours du combattant : 1000 candidats, et 7 retenus
  • L’entrainement au CNES puis à la cité des Etoiles
  • Le décollage dans la fusée, ses impressions
  • L’arrivée pour sa première mission dans l’espace et son arrimage à la station MIR
  • La vie à bord, et plus généralement la vie dans l’espace
  • Le retour sur terre
  • Nous terminons par des questions personnelles

Bonne écoute

Plus en détail :

Née en 1957, dans le Creuzot, Claudie Haigneré a 12 ans, le 21 juillet 1969 quand elle regarde ébahie, Neil Armstrong marcher sur la lune.

Très curieuse, excellente élève, elle obtient son bac à 15 ans, puis se lance dans des études de médecine.
Elle sera major de sa promo de 600 personnes.

Son début de carrière se fait comme rhumatologue à l’Hôpital Cochin où elle exercera plusieurs années, jusqu’à ce qu’elle tombe sur une affichette du CNES (Centre National d’Études Spatiales), qui recrute des astronautes.

Elle postule parmi 1000 candidats dont 100 femmes, et sera retenue pour intégrer le programme spatial. Ils ne sont que 7 sur 1000 à obtenir le graal.

Nous sommes en 1985, et là s’enchaine une série de tests d’aptitude, de santé, tests psychologiques, mais aussi physiques : centrifugeuse, tabouret tournant, test en piscine.

Claudie Haigneré passera tous les tests avec brio. Ces entrainements se font au CNES à Paris, et dans d’autres centres répartis en France.

Elle reprendra même ses études pour obtenir un doctorat en micro-science. Elle ne veut rien laisser au hasard. Elle veut être sélectionnée à tout prix. Son doctorat lui permettra, entre autres d’être Bac + 19 !

En 1996, 11 ans plus tard, Claudie Haigneré est sélectionnée pour un vol de 16 jours dans la station orbitale russe, Mir. C’est la mission Cassiopée.

L’entrainement intensif, débute, le simulateur, la centrifugeuse, la chaise 3D, la tabouer tournant, les tests en piscines pour s’entrainer à l’impesanteur et une éventuelle sortie extra véhiculaire.

Pour les communications, il faut qu’elle parle russe.

Elle apprendra le russe en 3 mois, à raison de 8 heures par jour.

Et l’impesanteur ? Pour cela, elle enchainera les vols paraboliques qui lui font découvrir l’impesanteur (micro gravité). Ce sont des sessions de 20 secondes dans un avion qui permet lorsqu’il fait une parabole de simuler la microgravité.

15 jours avant le vol, Claudie par la Cité des Etoiles, en Russie, là où se situe le pas de tir de la fusée Soyouz.

Dans une deuxième partie, Claudie nous détaille le matin du vol, la tradition russe :

  • Planter un arbre,
  • Voir le film que Gagarine le 1er homme dans l’espace a vu avant son vol
  • S’arrêter au même endroit que Youri Gagarine pour faire pipi…

Puis c’est le moment du départ. Le harnais est attaché, tout est prêt.

Vrombissement, vibrations, formidable accélération, la fusée s’arrache du sol pour se retrouver 8mn 45 sec plus tard en impesanteur, dans l’espace.

Claudie nous livre ses impressions, elle voit la Terre qui s’éloigne, fière, elle a travaillé tant d’années pour y arriver enfin.

2 jours plus tard, son vaisseau s’amarre à la station orbitale, ce magnifique Meccano qui brille dans le cosmos noir.
Le spectacle est merveilleux.

Dès leur arrivée, il partage avec l’équipage permanent, une tradition : le pain et le sel, puis se mettent au travail.

Durant ces 16 jours, Claudie enchainera les expériences scientifiques, les tests en micro gravité.
C’est intense. Ses seuls moments de liberté sont soit pour dormir, soit pour regarder notre magnifique planète bleue. Elle ne s’en lasse pas.

Elle décrit les saisons, les lacs, la neige, les éclairs, les lumières des villes. C’est incroyable d’entendre ça !

J’ai eu beaucoup de change de l’interviewer.

Elle décrit, également, dans l’épisode la vie à bord :

  • Comment elle dort,
  • Ce que les astronautes mangent,
  • Prendre une douche,
  • Aller aux toilettes,
  • Les moments de loisir….

C’est passionnant !

Nous parlons également des effets de la micro gravité sur le corps humain. Finalement, les cosmonautes sont des expérimentateurs et cobayes.

Pour l’anecdote, alors que nous, voyageurs nous avons droit à 20 kg dans un avion, les astronautes n’ont droit qu’à 1,5 kg.

Ce voyage dans l’espace durera 16 jours.

Il est temps de partir, il faut ranger. Préparer les résultats des expériences, et s’installer dans la capsule de retour.

Le retour se fait en 4h30, c’est intense. Lors de la rentrée dans l’atmosphère, ça secoue, la capsule est en feu. Les hublots passent du noir au rouge, orange….

Les parachutes s’ouvrent, les rétrofusées s’allument à 80 cm du sol.

Ça y est la capsule est posée. Ça a vraiment secoué.

Claudie Haigneré repartira sur l’ISS (Station Spatiale Internationale) en 2001, pour sa deuxième mission, Andromède.

Dans une troisième partie, nous abordons l’espace de façon plus générale, avec le voyage sur Mars, une éventuelle base lunaire, l’autonomie énergétique.

Enfin, nous terminons par des questions personnelles, comme à l’accoutumé.

Ce qui est marrant, c’est que Claudie Haigneré a été 2 fois Ministre sous le gouvernaement Raffarin (Jacques Chirac), ce qui est déjà exceptionnel. Et le fait d’avoir été Astronaute, on se rend compte que c’est encore plus exceptionnel, et que ça occulte complètement sa charge ministériel.

Cet épisode, fait vous faire rêver. C’est un des plus passionnants Podcast que j’ai eu l’occasion de faire.

Dans cet épisode, nous citons :

  • Une série TV : Away sur Netflix qui retrace un voyage sur Mars et Proxima un film sur une astronaute dont Claudie Haigneré a été conseillère technique.

Bonne écoute 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench