Ecoutez ce podcast sur votre plateforme préférée…

iTunes Spotify Deezer Google Play


Aujourd’hui, je reçois un invité pas comme les autres, un champion de France de mémoire : Sébastien Martinez.

Avant de rencontrer Sébastien, je ne savais même pas qu’un tel championnat existait.

Lors de notre conversation, Sébastien nous détaille son parcours et les raisons pour lesquelles il a développé cette faculté, plus ou moins en sommeil chez chacun de nous.

Nous détaillons :

  • Ses études et son parcours d’ingénieur et les raisons qui l’ont poussé à s’intéresser aux méthodes pour développer sa mémoire
  • La Méthode Martinez qui est basée sur le palais de la mémoire, et plus particulièrement ses méthodes SEC (Sens, Enfance, Lien) et SAC (Sélection, Association, Connexion)
  • Le Championnat de mémoire, les épreuves, le déroulement…
  • Puis nous élargissons le sujet avec la mémoire en général, sa gestion, l’oubli…
  • Nous parlons également de ses livres, sa notoriété, les nombreux plateaux télé auxquels il a participé.
  • Enfin, comme à l’accoutumé, nous terminons par quelques questions personnelles.

Plus en détail…

Sébastien Martinez fait des études d’ingénieur. Très attiré par les maths, il a une grande aversion pour les langues et les matières littéraires, où il faut souvent apprendre par cœur.

Cependant, il souhaite partir en Inde pour un stage. Pour cela, il doit valider un diplôme, le TOIC (épreuve d’anglais). La première fois qu’il se présente à cet examen, il obtient 6/20.

Il faut absolument qu’il ait une bonne note, pour gagner son stage. Sur Internet, il commence à chercher des méthodes pour apprendre à apprendre.

C’est là qu’il découvre une technique vieille comme le monde, la méthode des palais (appelé également, palais mental, méthode des lieux)

Ça fonctionne, il valide son TOIC avec 16/20, et part en Inde.

A son retour, diplômé, il travaillera quelques temps dans le photovoltaïque, mais ces méthodes pour développer sa mémoire son encore très présentes dans sa tête.

L’entreprenariat attire Sébastien, il décide de se lancer, de travailler et formaliser ce qu’il a appris. Il crée son entreprise et la méthode Martinez.

Sa méthode est basée sur des techniques s’association.  Pour simplifier, dès qu’il doit retenir des informations, il associe avec des images et raconte une histoire.

Dans l’épisode, nous citons l’exemple pour retenir l’année de destruction du mur de Berlin : 89 :

Il imagine que le 8 ressemble à un bonhomme de neige, qu’il a un œuf dans la main et qu’il le jette sur un mur. Cette technique est le palais de la mémoire. Des associations d’image, ou des histoires, des lieux permettent de retenir plus facilement les informations.

Dans une seconde partie, nous parlons du championnat de France de mémoire.
Sébastien Martinez est devenu champion de France de mémoire en 2015, et vice-champion du monde par équipe en 2018.

Ces championnats sont composés d’épreuves compliquées :

  • Retenir des suites de nombres (chiffres, ou suite de nombres binaires)
  • Retenir une suite d’images ou de portrait
  • Retenir le plus vite possible un paquet de 54 cartes…

En l’écoutant nous parler de ces épreuves, je peux qualifier Sébastien de véritable athlète de la mémoire.

Dans une troisième partie, nous élargissons le sujet en parlant de la mémoire. Il répond, entre autres à ces questions :

  • Quels sont les différents types de mémoire ?
  • Est-ce que la mémoire vieillit ?
  • Peut-on passer une information d’une mémoire à court terme, vers une mémoire à long terme par exemple ?
  • Est-ce qu’il faut comprendre pour apprendre ?
  • Pourquoi retenons-nous la date du 11 septembre 2001, et pourquoi nous savons tous ce que nous faisions ce jour-là ?
  • Est-ce qu’un ordinateur est meilleur que le cerveau humain ?
  • Qu’est-ce que la courbe de l’oubli ?
  • Faut-oublier 7 fois quelque chose, pour l’apprendre définitivement ?

Enfin, nous citons les livres qu’il a écrit : « La mémoire est un jeu » et « Une mémoire infaillible » paru aux Éditions Premier Pararrèle.

Et de façon plus générale, nous apprenons que Sébastien Martinez a été invité sur de nombreux plateaux télé comme :

  • « Quotidien » de Yann Barthès
  • « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier
  • Et de nombreuses émissions avec Elise Lucet, Naguy…

Il fera également la couverture de Sciences et Avenir où il verra son visage dans tous les kiosques de France pendant un mois.

Enfin, comme à l’accoutumé, nous terminons par des questions personnelles, sur son organisation, les étapes de sa carrière…

J’ai beaucoup aimé cet épisode, car Sébastien nous explique sa passion avec de nombreux exemples illustrés, et de façon très simple.

Bonne écoute 😉

Notes de l’épisode

Nous citons le livre de Tony Buzan « Développez votre intelligence le Mind Mapping »

Nous citons les épisodes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench