Quand on m’a présenté Alexandre, j’ai tout de suite « Googleliser » le nom de sa startup « Simplébo », pour comprendre à quoi correspondait ce nom au demeurant « audacieux ».

En creusant un tout petit peu, j’ai totalement compris pourquoi il avait appelé sa société Simplébo, car ce qu’ils proposent est tout simplement Simple et beau, la création de site Internet ultra-simplifié.

Vous allez me dire « Oh non, pas encore un agence Web, ou des petits jeunes qui montent des sites, c’est ultra-connu ! »

Mais à la différence près, c’est que Simplébo propose la création de site à 80% automatisée en répondant à quelques questions.

Mais avant d’expliquer ce phénomène quasiment inédit, remontant un peu le temps.

Alexandre est un bon élève, il obtient un double diplôme : ESCP Paris et Central Supelec.

Pendant leurs études, comme souvent, avec 2 copains, ils ont la super idée « Grapstor », qui permet de proposer à des marques de leur ramener des clients. Cette idée ambitieuse ne fonctionne pas, trop compliquée

Mais ambitieux, ils s’acharnent, et pour payer leur développement et leurs ambitions, ils ont l’idée de créer des sites Internet pour les petites entreprises, sans vraiment les faire payer. Chaque client paye ce qu’il veut.

Ils créent des dizaines de sites par mois, et se rendent vite compte que le boulot est hyper répétitif, et qu’il y a sûrement un moyen d’automatiser tout ça.

Simplébo est né. Le principe est un formulaire de plusieurs dizaines de questions et spécialisé dans chaque profession.

L’idée géniale est que par exemple, un avocat qui a ses bureaux à la même adresse qu’un confrère, avec la même spécialité se verra proposer un site complètement différent.

Le tout avec un système d’abonnement sans engagement de quelques euros.

Tout au long de l’épisode, nous détaillons le parcours d’Alexandre, la création de Simplébo, l’accélération…

Un épisode qui fait la démonstration de la disruption. Même sur des activités jeunes comme la création de site Internet qui évolue tous les jours, on peut encore disrupter ce métier pour lui offrir une version 4.0

Un épisode à ne pas rater, avec un chef d’entreprise brillant !

Bonne écoute !

Notes de l’épisode :

Livres cités : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench