C’est quand même incroyable de se dire, on va créer une banque. C’est le pari pas si fou que ça qu’on réussit Alexandre Prot et Steve Anavi avec Qonto, la néo banque pour les petites et moyennes entreprises.

Cette semaine je reçois Alexandre Prot le CEO de Qonto et nous détaillons son parcours :

  • Ses études HEC / INSEAD,
  • Ses premières armes dans le cabinet de conseil MacKinsey,
  • La rencontre fortuite avec Steve Anavi, son associé, et ami,
  • La création de Smoke.io où, ensemble, ils développent une batterie connectée pour e-cigarette (47 mn),
  • Le début de Qonto (1h04),
  • Les différentes levées de fonds, dont la dernière de 104 millions d’euros, la plus importante de la Fintech (1h32),
  • Le marché des néo banques (1h40),
  • Nous terminons par quelques questions personelles (1h50)

Dans cet épisode, nous citons l’épisode :

Et si on créait une banque ?

Plus en détail, voici le parcours d’Alexandre Prot et de Qonto :

Après des études à HEC et INSEAD, Alexandre fait ses premières armes dans le cabinet de conseil McKinsey puis fait un bref passage chez Goldman Sachs. Très attiré par l’entreprenariat, alors qu’Alexandre travaille che Wimdu, une sorte d’AirBnb, il rencontre à un anniversaire, un de ses amis, Steve Anavi.

Tous deux ont cette réelle volonté de devenir entrepreneur, et décident de se revoir.

Steve chez Groupon, Alexandre chez Wimdu, ils se voient régulièrement. Il faut se lancer. Tous deux démissionnent de leur poste respectif.

Ensembles ils brainstorment des idées, mais sans rien de concret. Ils décident de s’inscrire à un startup week-end, qu’ils gagnent pour un projet qu’ils ne développeront jamais : Pinch, un mélange de Linkedin et de Tinder amélioré pour les professionnels.

En 2013, alors que la cirgarette électronique et l’objet connecté sont en plein boom, ils décident de monter smoke.io, une batterie connectée à la e-cigarette pour maîtriser sa consommation. Après une levée de fonds de 750 000 euros et quelques milliers d’exemplaires vendus, ils revendent smoke.io.

Nous sommes en 2016, lors de l’aventure smoke.io, ils se heurtent à différents pain points avec leur banque :

  • Manque de disponibilité
  • Tarification obscure
  • Expérience client qui laisse à désirer.
  • App mobile inexistante voire inefficace.

Bien que la tâche soit énorme, ils sont attirés par la market size que représentent le système bancaire. Ils ne veulent pas simplement distrupter la banque, ils veulent la ré-inventer, créer la première néo-banque pour les TPE-PME. Qonto est né !

Ça va aller très vite, en 3 ans : seed, serie A série B, et fin janvier 2020 une série C de 104 millions d’euros ce qui représente la plus grosse levée de fonds de la Fintech française : 136 millions d’euros au total.

Aujourd’hui Qonto (nom qui vient de l’espéranto), compte 75 000 clients, mais la route est encore longue puisque le marché européen compte 15 millions d’entreprises. Tout reste à faire.

Tout récemment Qonto s’est développé dans 3 autres pays : Espagne, Italie, Allemagne, et ce n’est pas fini.

Qonto mise sur

  • la facilité d’utilisation,
  • l’expérience utilisateur,
  • la réactivité (une réponse en moins de 15 minutes),
  • la disponibilité (ouvert 7/7),
  • la vitesse : un RIB ou une carte de crédit en quelques minutes.

Qonto, aujourd’hui n’est pas une banque, mais un établissement de paiements, supervisé par La banque de France. C’est le prochain défi pour 2021. En effet, aujourd’hui ils ne peuvent pas autoriser de découverts ou octroyer des crédits, opérations seules réserves aux banques.

Dans une deuxième partie, nous élargissions le sujet en parlant des néo-banques et du paysage bancaire français.

Enfin, nous terminons par des questions personnelles.

Comme vous allez l’entendre, on s’est bien marré, Alexandre est brillant, et ce fut un plaisir de passer ces quasiment 2 heures en sa compagnie.

Bonne écoute 😉 

PS : Enfin, si vous avez apprécié cet épisode, merci de le dire avec des étoiles (5/5) pour ceux qui sont sur Mac / iPhone / iPad (Apple Podcast) : https://apple.co/2z9eOYB

Ce podcast est sponsorisé par l’imprimerie en ligne spécialisée dans les flyers : Papeo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench