Alors qu’elle perdait 50 millions d’€, à l’agonie, Nathalie Balla et Eric Courteille ont ressuscité la Redoute, cette icone qui a bercé notre enfance.

En 2020, grâce à leurs efforts, et leur détermination, la Redoute a dépassé les 1 milliard d’€ CA, pour devenir un des leaders du e-commerce français.

En préparant cet épisode, je me suis posé une question simple, comme le leader incontesté de la vente à distance, peut se planter dans l’e-commerce.

Pourtant le commerce en ligne, c’est de la vente à distance, non ?

A première vue, pour moi ce sont des métiers très proches, mais en écoutant Nathalie et Eric, on s’aperçoit très vite que ce n’est pas tout à fait vrai.

L’e-commerce c’est l’immédiateté, on clique, pour recevoir son colis le lendemain.

La vente à distance de l’époque, c’est un métier où le temps compte moins : on passe sa commande par téléphone, on envoie le chèque par courrier… ça prend du temps. On ne s’attend pas à avoir son colis le lendemain.

Sans spoiler l’épisode, voici les grandes lignes :

Nathalie a été recrutée en 2009, pour diriger la Redoute. Elle travaille avec Eric qui est directeur financier.

Dès qu’elle prend les rênes de cette grande dame, le constat est édifiant, la Redoute n’a plus la côte. Il faut moderniser l’outil, changer les habitudes, stopper le catalogue, accélérer les livraisons, bref s’adapter au digital pour faire face aux géants comme Amazon, Cdiscount…

Mais même avec les efforts déployés, ça ne prend pas. Le CA s’écroule. La Redoute perd de l’argent.

En 2014, François Henri Pinault (dirigeant de Kering – PPR), charge Nathalie et Eric de trouver des repreneurs.

Ils se rendent très vite compte que les offres ne sont pas assez ambitieuses pour remonter la Redoute.

Ensemble il propose à François Henri Pinault de racheter la Redoute (51% pour Nathalie et Eric, 49% pour les salariés), pour 1 euro symbolique.

Le projet très ambitieux va s’accompagner de préalables, comme la recapitalisation de la Redoute à hauteur de 500 millions d’€, ou le licenciement de 1200 personnes.

Dans cet épisode, Nathalie et Eric nous détaille la reprise, les problèmes rencontrés, le plan social, les méthodes utilisées, les oppositions… et bien sûr la réussite.

Ce qui est édifiant également, c’est qu’ils avaient élaboré un plan, et qu’ils n’ont quasiment pas déroger.

Je n’en dis pas plus, je vous laisse écouter cet épisode. Comme d’habitude, j’attends avec impatience vos commentaires…

Bonne écoute,

Nous citons les épisodes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench