Ecoutez l’épisode sur votre plateforme préférée
iTunes Spotify Deezer Google Play

Aujourd’hui, j’accueille Jonathan Cherki, le CEO de ContentSquare. Le parcours de Jonathan est remarquable, un sans-faute, puisqu’il a transformé un projet d’école, un stage, en une startup de 700 personnes, une licorne. Une boite valorisée 1,4 milliards d’euros. Dans cet épisode, Jonathan nous détaille : 

  • Son enfance, ses études à Marseille,
  • Son projet de stage à l’Essec qu’il a transformé en ContentSquare
  • Sa vision de la publicité en ligne et l’e-commerce
  • L’accélération de ContentSquare jusqu’à devenir une boite de 700 personnes présentes dans 7 pays, et ses levées de fonds (Plus de 300 millions d’euros)
  • Le fonctionnement de ContentSQure et sa valeur ajoutée
  • Nous terminons cet épisode par des questions personnelles.

Je vous avoue, que j’aurais aimé aller plus loin dans mes questions, mais Jonathan avait peu de temps, et j’ai essayé de faire un concentré.

Plus en détail, Jonathan est marseillais. Il est issu d’une famille d’entrepreneurs.
Après une prépa Ecole de Commerce, il est admis à l’ESSEC à Paris, il est passionné de chiffres et de stats. Mais il n’est pas encore déterminé. Comme il le dit, il aurait pu être traider.

Durant ses études, il a un projet de stages, et il se rend compte que le web est inondé de bannières publicitaires. Avec des outils comme Google Analytics, on connait la fréquentation, le taux de clics… mais Jonathan se rend compte qu’on ne sait pas les raisons pour lesquelles les clients ne cliquent pas sur une bannière. Est-ce qu’elle est mal placée, est-ce qu’elle est trop intrusive..

C’est là que le projet ContentSquare né avec cette idée : comprendre, analyser et surtout conseillé ses clients pour maximiser le taux de transformation (nombre de ventes par rapport aux visites)

Avec une dizaine de stagiaires, Jonathan va travailler sur le projet de 2009 à 2012, avec une détermination incroyable, l’excellence. Créer une boite mondiale pour un marché mondiale.

Pour cela, en 2017, il comprend qu’il faut s’installer aux USA. Le gros du marché est là, et il sera impossible de piloter ContentSquare depuis la Frane.

Ça va aller très vite, il va enchainer les levées de fonds :

En 2012, un seed (amorçage) de 400 000 euros.
En 2017, une
série A de 20 millions d’euros
En 2018, une Série B de 42 millions d’euros
En 2019, une série Série C de 60 millions d’euros
Et tout récemment, en pleine crise du covid, une série D de 190 millions d’euros.

ContentSquare, est présent dans 7 pays et compte 700 collaborateurs. Ils viennent de racheter des sociétés comme Clicktale ou Pricing Assistant.

Quand on écoute Jonathan Cherki, on sent qu’il a une ambition hors du commun.

Pour moi, ce n’est que le début.

La route est encore longue, et il faut aller très vite.

ContentSquare fait partie du club très fermé des Licornes (boite valorisée plus d’un milliard d’euros), aux côtés des Blablacar, Doctolib et autres Mirakl

Je vous avoue, que j’aurais aimé aller plus loin dans mes questions, et rentrer dans les entrailles de sa réussite, mais Jonathan avait peu de temps, et j’ai essayé de faire un concentré. Nous avons survolé le sujet qui méritait d’être approfondie.

Merci pour vos nombreux retours et avis sur les épisodes, grâce à vous je progresse.

Dans cet épisode, nous citons :

Bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench